mardi 23 juin 2020

Al Capone II : la légende


Né en 1988 et débuté en 1992, “Pompon” comme le nommait son entraîneur ne quittera Auteuil qu’à l’âge de 12 ans pour faire ses adieux à la compétition avec un incroyable palmarès : 65 courses, 26 victoires et 32 accessits.




lundi 22 juin 2020

Changement d'horaire jeudi



La réunion de courses à ParisLongchamp du jeudi 25 juin prochain était initialement programmée en diurne. En raison des prévisions météorologiques, faisant état d’une soudaine forte hausse des températures en région parisienne notamment l’après-midi, cette réunion débutera en matinée.

Le départ de la 1ère course est fixé à 9h40.


mercredi 17 juin 2020

À deux pas du renouveau


Jockey Club et Diane à huis clos.

Les annonces du Président de la République, dimanche soir, doivent permettre à France Galop d’organiser à nouveau des courses dans la région parisienne, désormais en zone verte. Toutefois, et jusqu’à nouvel ordre, ces réunions ne peuvent se dérouler qu’en l’absence de public conformément au décret en vigueur. Pour la semaine en cours, cependant, pas de changement : on a bien couru la réunion de mercredi à Angers et non Saint-Cloud, et celle de jeudi se déroule bien à Compiègne au lieu d'Auteuil.

Les courses doivent donc reprendre à Paris à huis clos pour la réunion de mardi 23 juin à Auteuil, sauf avis contraire de la Préfecture de Police de Paris. Dans l’hypothèse d’une autorisation d’accueillir jusqu’à 5 000 personnes à partir du lundi 22 juin (nouvelle étape de déconfinement), France Galop choisirait pour la journée du 5 juillet (Prix du Jockey Club et Prix de Diane Longines) de réserver l’accès aux membres de France Galop, c’est-à-dire de tous les détenteurs d’une carte : professionnels, propriétaires et éleveurs. On arrive vite à plusieurs milliers en incluant tous ceux qui doivent travailler sur place, mais France Galop fera tout son possible pour que les acteurs des courses se retrouvent enfin pour cette journée de fête.

vendredi 12 juin 2020

Nouvelle gouvernance


La nomination de Philippe Augier au poste de président du conseil d’administration du GIE PMU a été officialisée le mardi 9 juin, par l’assemblée générale du PMU. Le maire de Deauville, ex-directeur général de l’Agence française, devenue Arqana, remplacera donc Bertrand Méheut, qui a souhaité mettre un terme à sa mission.

Philippe Augier devient ainsi le deuxième à endosser le rôle de président depuis que la gouvernance du PMU a été repensée par les présidents des sociétés mères avant la nomination de Bertrand Méheut et du directeur général, Cyril Linette, en avril 2018. Jusqu’alors, le président du GIE avait à peu près tous les pouvoirs sur le fonctionnement de l’entreprise, le directeur général jouant plutôt un rôle de suppléant.

mardi 9 juin 2020

La technologie au service de vos paris hippique !


Validation Automatique : À quelques minutes avant le départ de chaque course, sur l’un des sites de paris (PMU ou ZETURF), vous bénéficiez ainsi des meilleures côtes avant le départ.

Jeux : Simple Placé ou Gagnant sur une ou plusieurs courses.

Gestions Financières : À Masse Egale, par Paliers, Priorité aux Favoris ou aux Outsiders, avec Récupération (ou non) sur plusieurs courses successives,

Répartiteur de Mises : Jouez un ou plusieurs chevaux par course, le logiciel calcule automatiquement pour vous les mises nécessaires pour réaliser un bénéfice si l’un de vos chevaux est à l’arrivée.

mercredi 3 juin 2020

Histoires de chronos


Lundi à Deauville, le temps mis par le gagnant du Grand Handicap des Milers pour parcourir les 1 600 mètres en ligne droite est de 1’33’’97. C’est deux dixièmes plus vite que les poulains dans l’Emirates Poule d’Essai (Gr1), et 1,7 seconde mieux que les pouliches du classique qui leur était réservé. Faut-il en conclure que les partants du handicap sont meilleurs que les jeunes classiques ? Évidemment non, et cela pour plusieurs raisons.