Reprise des courses hippiques en France le 11 mai ?

Publié le 29 avril 2020
Les sociétés mères, "France Galop" et "Le Trot", ont d’ores et déjà obtenu le soutien du ministère de l’Agriculture vis-à-vis des propositions qu’elles ont avancées. Par ailleurs, Edouard de Rotschild, président de France Galop, a annoncé que la reprise ne faisait pour lui aucun doute. Il reste néanmoins à encore obtenir l’aval des autorités sanitaires, et le flou subsiste quant à l’impact qu’aura la mise en place de départements « verts » et de départements « rouges »…
Ceci étant dit, les deux sociétés ont déjà bien sûr mis en place des programmes, même si les lignes peuvent encore bouger, tout particulièrement sur les lieux.


En outre, les discussions sont toujours d’actualité en terme d’allocations qui subissent bien évidemment par contrecoup la fermeture des points de vente du réseau en dur. De ce côté-là, si la prise de paris via internet sera de mise, la réactivation dans les points tabac / presse / PMU devrait être rapidement de mise, tandis qu’il faudra encore attendre pour les points bar / PMU. Le réseau en dur fonctionnera donc d’une manière très limitée, mais pour parier sur celle-ci, la prise de paris par téléphone – SMS et via Viber se doit de répondre également présente.


Pour l’aspect pratique et pour ceux qui apprécient de fouler les pelouses de nos beaux hippodromes, il faudra attendre encore plus ou moins longtemps, ces réunions allant bien sûr être disputées en huis clos renforcé. Du côté des réunions PMH, même si rien n’est encore acté, l’idée serait, toujours en huis clos, de permettre aux hippodromes organisant par ailleurs des réunions PMU d’organiser leurs réunions, toujours bien sûr selon les conditions sanitaires nécessaires.