Hippodrome d'Auteuil

Porte d’Auteuil à Paris, sur 33 hectares, l’hippodrome d’Auteuil se situe à l’orée du bois de Boulogne. C’est le haut-lieu des courses à obstacles en France, et c’est sur ses pistes que se déroulent l’intégralité des neuf courses de Groupe 1 en haies et en steeple-chase disputées sur le sol français. On y court au début du printemps, puis à l’automne jusqu’aux premiers jours de décembre. Les terrains peuvent alors être « lourds », ce qui a beaucoup influencé les aptitudes des chevaux d’obstacle français.

Cette hégémonie de parcours variés dessinés au fil du temps est pratiquement sans pareille en Europe. Le programme d’Auteuil est donc le principal outil de sélection des chevaux d’obstacle français, valorisant parfaitement la qualité de l’élevage des chevaux sauteurs, qui s’exportent en nombre vers les îles britanniques.

Créé en 1873, l’hippodrome d’Auteuil a toujours attiré de grandes foules populaires, et c’est le décor naturel de toute une population de turfistes qui s’est essayé aux courses d’obstacle sur l’une des trois pelouses de l’hippodrome, découpé par de nombreuses pistes. Ces trois pelouses, emplacements ouverts au public à l’intérieur des boucles du parcours en huit d’Auteuil, avaient été affectueusement baptisées Tonkin, Congo et Madagascar à l’époque des colonies. D’anciennes photos témoignent d’une ambiance populaire et festive, de ballades au bord des petits ruisseaux qui alimentaient les deux « rivières », obstacles formés par une haie et un bassin, parmi les plus célèbres d’Auteuil.

Le côté sensationnel de l’obstacle a évidemment joué un grand rôle dans cette popularité, car il se passe toujours quelque chose dans une course d’obstacles, et le public ne s’y est jamais trompé. Aujourd’hui encore, il converge de toute la France, des bassins d’élevage que sont notamment l’Ouest du pays et le Centre-Est, pour assister à ces grandes fêtes que sont le week-end international de l’obstacle, en novembre, et celui du Grand Steeple-Chase de Paris, en juin.




Les chiffres:

  • - 40 réunions par an.
     
  • - Capacité d’accueil de 40 000 spectateurs.
     
  • - 33 hectares, dont 18 hectares de pistes en gazon.
     
  • - 25 parcours possibles ; 25 obstacles de plusieurs types : bull finch, double-barrière, oxer, petit, moyen et gros open-ditch, rail-ditch-and-fence, mur de pierre, rivières (du huit et des tribunes), talus en terre et brook.
     
  • 4 pistes :
    2 Pistes concentriques de steeple-chase : parcours extérieur de 2 239 mètres, parcours intérieur de 2 166 mètres.
    Piste de haies de 2 418 mètres.

Les évènements :

  • Grand Steeple-Chase de Paris - Prix Ferdinand Dufaure
  • Les 48 Heures de l’Obstacle qui réunit  - le Grand Prix d’Automne
  •                                                                       - le Prix Cambacérès
  •                                                                       - le Prix Maurice Gillois Grand Steeple-Chase des 4 ans 
  •                                                                       - le Prix La Haye Jousselin